Quand les fenêtres embellissent la maison

L’un des principaux éléments sur lequel se pencher lors de l'installation de fenêtres pour son logement reste le principe d’ouverture et de fermeture. En dehors bien sûr des fenêtres fixes, qui ne s’ouvrent pas.

Parmi les plus couramment répandues, on trouve la fenêtre classique à un ou deux battants, la fenêtre basculante, facile d'entretien, et évidemment la fenêtre coulissante, qui fonctionne par glissement. Quelques systèmes s'ouvrent de deux façons : par exemple, la fenêtre oscillo-battante, à la fois pratique et sécurisée.

Devis fenetre

Parmi les fenêtres plus originales, on trouve la fenêtre à galandage, où la baie coulissante rentre dans le mur. Esthétisme et tarifs constituent les facteurs primordiaux au moment de choisir le matériau des fenêtres.

Il est bien sûr essentiel qu'elles s'accordent avec la décoration du logement. Une fenêtre en PVC s’installe aisément, se nettoie en un coup d'éponge et s'avère la plus économique.

Gare toutefois au bas de gamme. La fenêtre en bois est à la fois isolante, esthétique et robuste.

Désormais, elle est également adaptée aux baies vitrées. La fenêtre en alu se destine aux maisons contemporaines.

Très solide, elle ne demande pas d'entretien. Une dernière solution est d'opter pour une fenêtre composée de bois à l'intérieur et alu à l'extérieur.

Les personnes très adroites ont la capacité d'installer leurs fenêtres. Cependant, mieux vaut préférer un fenêtrier.

Vous êtes sûr d’avoir un travail parfait en peu de temps. De plus, vous bénéficierez dans ce cas d’un taux de TVA à 7% sur l’achat des fenêtres comme sur les travaux.

Enfin, des assurances couvrent les éventuels dommages. Que ce soit en neuf ou en rénovation, les ouvertures constituent l'un des points principaux de l'isolation de la maison.

Mal isolées, elles sont effectivement susceptibles de provoquer jusqu'à 25% de déperditions de chaleur. Au-delà du confort thermique, il est essentiel de prendre en considération le confort acoustique.

C’est pourquoi on trouve de moins en moins de simple vitrage. Le double vitrage, avec ses deux verres espacés par une lame d’air, est aujourd'hui la solution la plus couramment utilisée.

Le triple vitrage s'avère pour sa part destiné aux habitations basse consommation. Si vous avez un simple vitrage mais que vous souhaitez une isolation plus performante, le survitrage est solution intéressante.

Matériau, dessin, grandeur, ouverture sont les éléments du prix d'une fenêtre. Pour vous donner un ordre d'idée, une fenêtre à la française en bois se vend en moyenne à 500€ ; le premier prix d'une fenêtre plastique tourne autour de 120 euros, d'une fenêtre alu 350 euros.

A ces tarifs, il faut souvent ajouter les accessoires comme les poignées. La pose de fenêtres robustes est enfin synonyme d'économies d'énergie.

Dans ce cadre, vous avez droit à un crédit d'impôt.

Fenêtres d'usine ou sur mesure ?



Les fenêtreshabituelles sont de quatre dessins : carrée, ronde, en triangle ou cintrée.

De multiples dimensions existent. Dans le cas où une taille standard ne convient pas au cadre pour une poignée de centimètres, il est envisageable de réaliser des adaptations.

Toutefois, on doit parfois avoir recours à du sur-mesure. Evidemment le tarif s'en ressent et l'action d’un artisan certifié s’impose.

Fenêtres et sérénité



La sécurité est l'un principaux facteurs à considérer au moment de l’achat d'une fenêtre , d'autant plus en rez-de-chaussée, avec un objectif : éviter toute tentative d'effraction. La structure comme l’ajout de volets et la solidité des vitres sont essentiels.

Il existe notamment des vitrages anti-effraction. Les fenêtres des niveaux inférieurs peuvent de plus être équipées d'une grille..


Liens connexes :